La Fédération Française de Go




La FFG aujourd'hui...

La FFG est une fédération de clubs (un peu plus d'une centaine), regroupés en neuf ligues.

La FFG est dirigée par un conseil d'administration renouvelé chaque année par l'Assemblée Générale. Il est composé des membres du bureau (président(s), secrétaire(s) et trésorier(s)), des administrateurs et des présidents de ligue.

En plus du conseil un certain nombre de missions sont confiées à de nombreux acteurs. L'organigramme complet de la FFG est accessible ici.

Les rôles de la Fédération

A une exception près, tous les acteurs de la FFG le sont à titre bénévole.
Prendre sa licence FFG, c'est avant tout aider ces personnes et leur donner des moyens pour agir.

Structurer la vie du go au niveau national
Fournir un point d'entrée de relations, contacts et motivations pour tout acteur du go en France
Gestion du site fédéral regroupant des tonnes d'informations
Gestion du site d'initiation
Gestion de l'échelle nationale de niveaux (mise à jour toutes les 2 semaines environ)
Mise à jour du calendrier des tournois et stages
Elaboration et gestion des règlements (tournois, championnats...)
Edition de la Revue Française de Go, non autonome financièrement depuis 1985, outil de progression et support de communication et d'information
Gestion des licences de manière efficace
Publication régulière de lettre d'informations aux clubs
Liste des alias mail pour chaque entité
Gestion de listes de discussion go-info et fr-go
Aider directement les clubs et ligues
Fourniture à prix coûtant aux clubs de matériel pédagogique et publi-promotionnel (gobans et pierres, livrets d'initiation, goban 9x9, goban muraux,...)
Hébergement gratuit, rapide et sans publicité des sites web des clubs et des ligues qui le souhaitent
Mise à disposition aux clubs d'outils de gestion (tirage des tournois, règlements, ...)
Fiche détaillée pour aider à la création d'un club
Outils divers pour les aider à monter des activités scolaires et péri-scolaires
Fourniture gratuite d'une assurance FFG, couvrant automatiquement toutes les activités régulières des clubs (pour les manifestations particulières, tournois notamment, voir démarches pour organiser un tournoi)
Organiser des grandes manifestations
Aider à l'organisation du Tournoi de Paris, le plus grand tournoi d'Europe
Stages
Stage fédéral d'été (le plus grand d'Europe après le Congrès Européen)
Stage Jeunes
Stages Formateurs (niveau 1 et 2)
Stage Arbitrage
Championnats de France (co-organisés avec les clubs et ligues qui participent)
Individuel
Jeunes
Par Equipes
Pair-go
Etudiants
Manifestations Internationales
Championnat d'Europe des jeunes (2003, 2017)
Congrès Européen (1988, 1997, 2011)
Championnat d'Europe de Pair go (2000, 2002, 2017)
Subventions
Définition et publication des subventions
Subvention des déplacements de joueurs pour participer à des manifestations internationales (championnats d'Europe, ...)
Subvention des finales des championnats
Subvention des plus forts joueurs, pour qu'eux aussi progressent, notamment en les envoyant à l'étranger pour des tournois ou des études
Subvention de stages régionaux (notamment jeunes)
Pédagogie, Jeunes et Progression
Mise en place de deux formations pédagogiques gratuites : animateur et enseignant
Soutien aux écoles de go (Lyon, Marseille, Strasbourg, Tours, ...)
Embauche de In-Seong Hwang, un des tous meilleurs joueurs en Europe, offrant des services payants pour faire progresser les joueurs, grâce à tout son savoir et son énergie !
Création de l'équipe de France Jeunes permettant à 12 jeunes de profiter gratuitement de cours de Fan Hui, redonnant à leur tour régulièrement des cours gratuits pour tous sur KGS
Communication et Représentativité
Rôle moteur, inhérent à toute structure active et organisée, qui donne envie à plein de gens de participer au développement et la promotion du go dans notre pays
Communication nationale (notamment avec les clubs et ligues)
Communication internationale avec les autres pays et fédérations (notamment asiatiques, l'EGF et l'IGF ) et représentation des joueurs auprès de ces instances
Représentation des joueurs, clubs et ligues auprès des pouvoirs nationaux et locaux (ministères, régions, département, communes, ...)
Représentation auprès des sponsors
Contacts avec les éditeurs pour aider à la parution de livres de go en français
Création d'un CDROM d'initiation et la mise à disposition de celui ci à faible coût
Participation à des festivals, salons, ...

Petit historique...

  • 1969 : le Go arrive officiellement en France : quelques joueurs se retrouvent dans l'arrière-boutique d'un magasin...
  • 1970 : l'Association Française de Go voit le jour. Premier championnat de France.
  • 1976 : Patrick Merissert est champion d'Europe, à ce jour le seul français à avoir réussi cet exploit.
  • 1978 : l'association s'organise en fédération de clubs : la Fédération Française de Go est née.
    Cette année là, elle est chargée de l'organisation du 22ème Congrès Européen de Go : 150 joueurs y participent.
    Création de la Revue Française de Go (alors indépendante de la FFG).
    Pour la première fois, le championnat de France a lieu en province (Rouen).
  • 1981 : près de 300 adhérents et presque 30 clubs à la Fédération.
  • 1982 : première parution dans la Revue Française de Go de l'échelle de niveau de la FFG.
    A l'époque, elle est élaborée par une "commission de classement". 37 joueurs (de 1er kyu à Vème dan) y figurent.
  • 1983 : La FFG s'implique dans la pédagogie à l'échelle nationale. Le stage d'été (qui existait déjà depuis quelques années) devient le Stage d'été de La Fédération Française de Go.
    La même année, la FFG est reconnue officiellement par les pouvoirs publics : elle entre dans la Confédération des Loisirs de l'Esprit (qui comprend déjà les échecs, le bridge, les dames, le tarot et le scrabble) à titre de "fédération associée".
  • 1984 : parution de la première échelle de niveau informatisée et complète.
  • 1985 : au cours d'une assemblée générale extraordinaire, la création de ligues régionales est décidée.
  • 1987 : près de 500 licenciés. 60 clubs dont 15 "jeunes". La FFG organise le 31ème Congrès Européen de Go.
  • 1988 : création du 36-15 ELISE*GO, serveur minitel de la FFG.
  • 1991 : pour la première fois, la FFG subventionne le voyage d'étude (de Go!) au Japon à un jeune joueur : Farid Ben Malek, aujourd'hui Vème dan amateur.
  • 1991 (février) : la FFG est agréée en tant qu'association nationale de Jeunesse et d'Education Populaire.
  • 1997 : la FFG organise le 41ème Congrès Européen de Go. Près de 800 joueurs y participent.
  • 1998 : plus de 1000 licenciés. La FFG organise la "Consultation Nationale sur l'avenir du Go".
  • 1999 : La première partie de la finale d'un des plus prestigieux tournoi japonais (le Kiseï) se joue à Paris en janvier.
  • 2000 : 1200 licenciés. Les quarts de finale du championnat international LG Cup, où s'affrontent les 8 meilleurs joueurs mondiaux, se déroulent à Paris en novembre.
  • 2001 : la FFG se professionnalise. Pour la première fois, un permanent est embauché.
  • 2004 : Bernard Helmstetter se classe quatrième aux championnats du monde amateur.
  • 2005 : 1400 licenciés. La finale du championnat de France 2004 (qui a eu lieu en janvier) voit la victoire de Benjamin Papazoglou, 17 ans, le plus jeune champion de France de l'histoire du Go.
  • 2006 : plus de 1650 licenciés. Fan Hui, 2p et meilleur joueur en Europe, devient salarié à la FFG comme pédagogue national. De nombreux joueurs ont découvert le jeu grâce au manga 'Hikaru no go'. En parallèle, le jeu en ligne s'est démocratisé, grâce à des serveurs comme IGS ou KGS.
  • 2011 : la FFG organise le 55ème Congrès Européen de Go. Plus de 1000 joueurs y participent.
  • 2015 : La France est double-championne d'Europe : par équipe et en individuel

Un problème sur cette page? : webmestrejeudego.org
Dernière modification : 21/08/2016