Logo FFG Recherche sur le site Menu du site

3ème tour du championnat de France 1999

Résultats détaillés ici.

Le 3ème tour du championnat de France 99 s'est déroulé à Taverny, les 27, 28 et 29 août. Il y eut 30 participants, et tous les favoris à l'exception d'André Moussa étaient là. Au programme, 8 rondes, et 1h15 par joueur, arbitrées par Astrid Gaultier.

Dès la 1ère ronde, Pierre Colmez bat Farid Ben Malek, tandis que Benjamin Papazoglou (12 ans et invité au titre de champion de France des jeunes) crée la surprise en battant Toru Imamura (solide 3ème Dan). Dans le même temps, Fabrice Reynouard bat Frédéric Donzet, ce qui était tout aussi inattendu.

Ensuite, Pierre Colmez écarte méthodiquement tous les autres prétendants et finit premier et invaincu.

A noter qu'à la 7ème ronde, un incident peu banal est survenu lors de la partie entre Pierre Audouard et Bernard Helmstetter. Après avoir mis les prisonniers dans les terrioires adverses et comptés les intersections inoccupées restantes, et alors que Blanc a joué le dernier coup, les joueurs constatent que Noir gagne d'un demi-point. Or, sauf cas très particuliers, ceci ne peut arriver avec les règles françaises (ou bien Blanc gagne d'un demi-point, ou bien Noir gagne d'un point et demi). Les joueurs comptent alors les pierres sur le goban et constatent que Blanc en a une de plus que Noir. Cela est également impossible puisque Noir commence, que Blanc termine et que l'on joue chacun son tour. Mais du coup, on tient l'explication de l'avance de Noir au score de seulement un demi point. Par contre, on est bien embêté pour déterminer le vainqueur. D'un côté, sans cette pierre en trop, Blanc gagnerait. D'un autre côté, Blanc a dû poser à un moment ou à un autre cette pierre, ce qui est bien maladroit de sa part (à moins qu'une pierre noire ne soit égarée, hypothèse peu probable semble-t-il vu les circonstances). On appelle alors l'arbitre au secours qui se serait bien passé d'avoir à trancher un tel cas. Finalement c'est Noir qui sera déclaré vainqueur.

A la 8ème et dernière ronde, Farid Ben Malek, champion de France en titre, et qui vient d'aligner 6 victoires, joue contre Paul Drouot, finaliste l'année passée, et qui a 5 victoires. Si Farid gagne, il est seul 2ème et donc finaliste, sinon, il se retrouvera avec Paul et Frédéric Donzet à 6 victoires. Le suspense est intense, et finalement Farid l'emporte d'un demi point : on est parfois bien peu de chose.

Les finalistes : PIERRE COLMEZ et FARID BEN MALEK.


Un problème sur cette page? : francois.mizessynorange.fr
Dernière modification : 29/05/2005